Auray

Images en cours de chargement
Le port Saint-Goustan|Photo Nicolas HrycenkoLe quai Franklin|Photo Claude ChilotLa ville d'Auray|Photo Phillppe BoisselLa place Saint-Sauveur|Photo MarcJP46Maison à colombages en centre-ville|Photo Patrick RaymondL'église Saint-Gildas d'Auray|

Auray, classée «Ville d’Art et d’Histoire»

Aux portes du Golfe du Morbihan, la ville ancienne d’Auray est bâtie sur les rives du Loch. Elle séduit les visiteurs par la beauté de ses paysages. Classé «Ville d’Art et d’Histoire» pour la richesse de son patrimoine, en particulier pour l’attrait de son port vu de la promenade du Loch et de son vieux quartier Saint-Goustan.

Bref résumé d'histoire

Comme de nombreuses villes du littoral breton, Auray s'installe au Moyen Age au fond d'une ria, sur un promontoire où l'édification d'un château favorise la protection du territoire. Au nord de la ville, se déroule en 1364 la bataille d'Auray qui met fin à la guerre de succession de Bretagne qui opposait Jean de Montfort à Charles de Blois pour l'accession au duché.

Le port d'Auray porte le nom de Saint-Goustan, le patron des marins et des pêcheurs. Profitant de ses atouts, il s'épanouit dès le XVe siècle pour connaître une période faste au XVIIe siècle. De cet âge d'or, il reste un certain nombre de maisons à colombages. Toutefois, au siècle suivant commence l'inéluctable déclin du port.

L'activité économique se déplace alors de l'autre côté de la ville d’Auray, autour de la gare. Source de travail, celle-ci donne naissance à un nouveau quartier dont le dynamisme ne décroît qu'à la fin des années soixante.

Le port Saint-Goustan

Le port Saint-Goustan est un ancien port de pêche et de commerce, situé en bordure de la rivière d'Auray. On trouve sur la place Saint-Sauveur et dans les ruelles montantes de belles maisons du XVe siècle. Les pavés bombés datent de l'époque où Saint-Goustan était le troisième port breton.

Le quai Benjamin Franklin rappelle qu'en 1776, l'illustre Américain chargé de négocier un traité avec la France débarqua à Auray. Le pavillon d'En-bas est une importante maison en pierre et pans de bois qui témoigne de la richesse commerciale du port au XVIIe siècle.

La promenade du Loch permet de visiter la goélette Saint-Sauveur qui présente la vie portuaire de Saint-Goustan au siècle dernier. Des outils de charpentiers de marine permettent d'évoquer les techniques de construction. 

Edifices religieux

  • L'église Saint-Gildas est édifiée en 1636. Elle abrite un retable lavallois en pierre et marbre de 1664 attribué à Olivier Martinet, un orgue du XIXe siècle et des fonts baptismaux avec dais sculpté. Du XVIIIe siècle, elle conserve des boiseries dans les chapelles latérales et un élégant buffet d'orgue du facteur Waltrin (1761).
  • La chapelle du Saint-Esprit du XIIIe siècle, elle est le dernier vestige de la commanderie de l'Ordre du Saint-Esprit de Montpellier. Au XIVe siècle, cette «Maison Magistrale Conventuelle et Hospitalière du Saint-Esprit à Auray» serait devenue l'une des principales de France, avec, sous son autorité, une cinquantaine de fondations.
  • La chapelle d'Hospitaliers du Saint-Esprit du XIXe siècle abrite une maquette de cuirassé d'arsenal datant de 1865.

Infos pratiques :

A savoir :
Office de Tourisme d'Auray Communauté
20 rue du Lait, 56400 Auray
Tél. +33 (0)2 97 24 09 75

La visite est libre.

Se loger:

facebook
twitter
googleplus
linkedin