Olargues

Images en cours de chargement
Le pont du Diable et Olargues||Le village d'Olargues|Photo Jillian BaudryFête médiévale d'Olargues|La fête du marron à Olargues|Vue générale d'Olargues|

Classé "Les plus beaux villages de France"

Au pied de la montagne du Caroux, l’ancienne cité fortifiée d’Olargues séduit pour ses ruelles pavées de galets et ses passages couverts. Classé parmi "Les plus beaux villages de France", Olargues a la particularité d'être situé sur un socle rocheux formant une colline et qui est presque encerclée par les eaux du Jaur.

Le village d’Olargues est propice aux activités de pleine nature. Des châtaigniers et des cerisiers côtoient des vignes et des oliviers.

En outre Olargues est une étape sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le village est situé sur la «Via Tolosane» reliant Arles à Saint-Jacques-de-Compostelle. C'est le seul chemin qui se parcourt dans les deux sens pouvant mener aussi vers Rome ou Jérusalem.

Bref résumé d'histoire

Les Romains firent d'Olargues une cité d'avant-poste à la limite de la province de la Narbonnaise. Après le déclin de la civilisation gallo-romaine, Olargues est devenue une capitale Wisigothe en 476.

Ce n'est qu'au Moyen Age que le village fut fortifié. Le château fort a été bâti au XIIe siècle. La cité a été assiégée lors de la croisade contre les Albigeois durant les opérations militaires menées par Simon de Montfort en 1210. De cette époque, il ne reste que l'ancien donjon carré, devenu le clocher de l'église Saint-Laurent, le Pont du Diable qui enjambe le Jaur ainsi que les rues qui rejoignent la citadelle.

En 1629, après avoir subi les guerres de Religion et les pillages organisés, la citadelle fut détruite sur les ordres du cardinal de Richelieu.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, Olargues est devenu un gros bourg dynamique, ce qui lui a permis de s'imposer comme un centre économique de la vallée du Jaur grâce notamment à ses foires. L'agriculture constituait une source de revenus importante.

A voir à Olargues

Le village d’Olargues est accroché à une butte rocheuse avec au sommet, l'ancien donjon du château médiéval transformé en tour-clocher. Le Pont du diable en contrebas a été construit au XIIe siècle. L'architecture parfaite du site et son aspect typiquement médiéval valent à Olargues d'être répertorié comme « Sites classés à l'Inventaire national» et classé "Les plus beaux villages de France".

  • Les gravures rupestres dites «la Peiro Escrito» de l'âge du Bronze.
  • Des vestiges comme la porte Neuve, la porte Gaubert ou des pans de remparts témoignent aujourd'hui des anciennes fortifications de la ville.
  • L'église Saint-Laurent fut construite au XVIIe siècle dans le village.
  • Des maisons anciennes des XIIIe, XVe, XVIe siècles (cheminées, fenêtres, plafonds, colombage).
  • Le pittoresque escalier public sous galeries du XIVe siècle (escalier de la Commanderie).
  • Le pont du Diable du XIIe siècle.
  • L’ancien moulin seigneurial.
  • La chapelle rurale Saint-Martin-des-œufs, construite sur un chemin romain.

Le musée des Arts et Traditions Populaires

Le musée d'Arts et Traditions populaires est situé au centre du village d’Olargues dans le célèbre escalier de la commanderie (escalier-rue). Il présente l’histoire de la vie locale, des collections d'outils de la préhistoire à nos jours, des collections de peintures et des reconstitutions d'ateliers (lavandières, forgeron, cordonnier, cuisine traditionnelle). Egalement une exposition de minéraux de la région d'Olargues.

Musée d'Arts et Traditions populaires - Escalier de la Commanderie, 34390 Olargues - Tél. 04 67 97 71 26.

Le marron d'Olargues

Olargues est spécialisée dans la production du marron d'Olargues qui est en réalité une variété de châtaigne. Véritables vergers, les châtaigneraies de la vallée du Jaur s'étalaient en terrasses soutenues par des murailles de pierres sèches et traversées par des sentiers «caladés» et souvent abrupts. La spécialité locale est les «chataîgnons» fabriqués dans les secadous, ce sont de petites maisons de pierres dans lesquelles on allume du feu à l'étage inférieur pour que les châtaignes disposées à l'étage supérieur puissent sécher.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
34390 Olargues

A savoir :
Office de Tourisme intercommunal du Caroux
Avenue de la Gare, 34390 Olargues
+33 (0)4 67 23 02 21

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin