L'église Saint-André-de-Bâgé

Images en cours de chargement
L'église de Saint-André-de-Bâgé|Le portail en arc brisé est encadré de pilastres cannelés|Un clocher miraculeusement sauvé|Vue intérieure de l'église|Photo KristobaliteChapiteau de l'église||

Un clocher miraculeusement sauvé

L'intérêt de l'église réside dans son splendide clocher octogonal au double étage qui a été miraculeusement sauvé de la destruction. Le sans-culotte chargé de sa démolition par le révolutionnaire Albitte serait est mort en tombant de son échelle. 

Bref résumé d'histoire

La construction de l'église de Bâgé est due aux Sires de Bâgé, elle recevait leurs sépultures. Le dernier descendant Guy, père de Sybille, fut inhumé en 1268. Après le départ des moines au XIIe siècle, le déclin qui s'ensuivit jusqu'à la Révolution française et les dommages causés par cette dernière, entraîna la disparition des sépultures. Cependant il subsiste d'autres pierres tombales étonnantes dont l'une porte une épitaphe circulaire ou encore une autre dite «Tombe du bourreau» avec un énorme couteau et une hache gravés.

Le trésor des Templiers ?

Une commanderie des Templiers se trouvait à Saint-André-de-Bâgé. Elle possédait des fonds considérables. C’est vers 1120 que les Chevaliers du temple se fixèrent près de la capitale de la Bresse, à Bâgé-le-Châtel. Après le procès des Templiers, elle passa, comme toutes les autres maisons, aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem. A Saint-André-de-Bâgé, il existe un lieu-dit «Le Trésor». D’où cette légende des trésors cachés : Saint-André recèlerait donc un trésor des Templiers ?

Infos pratiques :

Adresse :
Route départementale 28,01380 Saint-André-de-Bâgé
Tel :
33 (0)3 85 30 56 66

Horaires :
Visite libre : clé à disposition à la maison voisine.
Adulte : 2 €
Enfant : 0,50 €

A savoir :
Mairie de Saint-André-de-Bagé
716, Grande Rue - 01380 Saint-André-de-Bagé
Tél. 33 (0)3 85 51 46 10

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin