Abbaye de Fontenay

Images en cours de chargement
L'abbaye de Fontenay|L'abbaye de Fontenay|Le cloître|La salle capitulaire|Photo Jean-Christophe Benoist

L’abbaye cistercienne de Fontenay

L'abbaye de Fontenay est l'un des plus anciens monastères cisterciens d'Europe. Fondée en 1118 par Saint-Bernard l'abbaye a traversé plus de huit siècles sans que le temps n'altère sa magnifique architecture romane.  L'architecture romane confère une homogénéité remarquable à l'ensemble des bâtiments du XIIe siècle, restés intacts après avoir traversé plus de huit siècles d'histoire. L'abbaye de Fontenay est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

A l'exception du réfectoire qui a été démoli, toutes les salles sont parfaitement conservées: l'église, le dortoir des moines, le cloître, la salle capitulaire, le chauffoir, la salle des moines et la grande forge. Un témoignage qui illustre l'idéal d'autarcie des premières communautés de moines cisterciens. On peut se promener librement dans le parc de deux hectares et admirer le nouveau jardin paysager aux nombreuses variétés de plantes et d'arbustes. 

Bref résumé d'histoire

L'abbaye de Fontenay est fondée en 1118 par Bernard de Clairvaux. Elle est consacrée par le pape cistercien Eugène III en 1147. Aux XIIe et XIIIe siècles, l'abbaye est très prospère, les moines y développent des activités métallurgiques et sidérurgiques. En 1259, le roi de France Saint-Louis exempte l'abbaye de tout droit fiscal. En 1269, Fontenay devient abbaye royale : les rois Jean II, Charles VIII et Louis XII continueront ces largesses.

Malgré cette protection royale, elle est pillée à plusieurs reprises pendant les guerres qui ravagent la Bourgogne. Elle jouit d'une influence croissante jusqu'au XVIe siècle. Mais l'instauration du régime de la «commende», qui supprime l'élection des abbés par les moines au profit de l'arbitraire royal, marque le début du déclin.

A partir du XVIIIe siècle, l'abbaye de Fontenay n'est plus que l'ombre de ce qu'elle avait été : les moines sont obligés, faute de pouvoir l'entretenir financièrement, de détruire le réfectoire. La Révolution française ne chasse qu'une dizaine de moines de l'abbaye alors qu'elle en avait abrité plusieurs centaines.

En 1791, l'abbaye est vendue avec toutes ses terres à Claude Hugot qui la transforme en papeterie, elle le reste pendant près d'un siècle. En 1906, l'abbaye est rachetée par Edouard Aynard, banquier lyonnais et amateur d'art. De grands travaux de restauration sont entrepris pour lui rendre son aspect médiéval. Les usines sont démolies, le sol de l'église dégagé sur 80 cm et l'aile gauche du cloître est remonté pierre par pierre. 

L'église abbatiale

Elle a été construite de 1127 à 1150 selon un plan cruciforme et des proportions qui lui valent d'être considérée comme une église-type de l'architecture cistercienne. Elle mesure 66 mètres de long, le transept mesurant 19 mètres. La nef est flanquée de deux bas-côtés. Les arcades sont en voûte brisée reposant sur des colonnes aux chapiteaux à décor lancéolé avec un faible relief, respectant ainsi la règle cistercienne.

Le cloître

Le cloître est l’une des parties les plus remarquables de l'abbaye de Fontenay. Il mesure trente-six mètres sur trente-huit, les quatre galeries, tout en conservant une grande unité, présentent certaines différences de construction.

Elles sont composées chacune de huit travées formant archivolte et doubles arcades reposant sur des piliers avec doubles colonnettes à chapiteaux lancéolés. C'est le cœur de l'abbaye, car c'est là que se croisaient les moines, la galerie située à l'est, était la plus fréquentée, car elle est en prise directe sur la nef de l'église, et menait les moines aux offices, à la salle capitulaire et à son extrémité sud, un escalier menait au dortoir.

La galerie sud est la galerie du réfectoire. Elle contenait un lavabo, disparu depuis, côté cour, en face de la porte du réfectoire. Dans le cloître, se déroulaient les processions, des promenades de lecture ou de prière.

La salle capitulaire

La salle capitulaire est  la partie la plus importante de la vie de l'abbaye. C'est là qu'étaient prises les décisions concernant la communauté après lecture d'un chapitre de la Règle de Saint Benoît. Elle s'ouvre sur la galerie est du cloître par une grande arcade cintrée, flanquée de chaque côté d'une double baie.

La salle des moines

Dans le prolongement de la salle capitulaire et du parloir, se trouve la salle des moines. Cette grande salle recouverte de douze voûtes d'ogives formant six travées mesure trente mètres de long. Elle était affectée à des tâches diverses ; c'est sans doute dans l'une de ses parties que les moines copistes recopiaient et enluminaient les manuscrits.

Le dortoir

Le dortoir occupe tout le premier étage du bâtiment des moines, au-dessus de la salle capitulaire. On y accède par un escalier d'une vingtaine de marches. Il fut incendié au XVe siècle, et la charpente fut remplacée par celle que l'on peut admirer de nos jours et qui a une forme de coque de navire renversé. La règle de Saint Bernard imposait une salle commune avec des paillasses disposées à même le sol et non des chambres individuelles.

Infos pratiques :

Adresse :
Abbaye de Fontenay,21500 Montbard
Tel :
+33 (0)3 80 92 15 00

Tarifs :
Adulte 10 €
Enfant 7 €

Horaires :
Ouvert tous les jours :
du 01/01 au 11/04 de 10h à 12h et de 14h à 17h,
du 12/04 au 11/11 de 10h à 18h
du 12/11 au 31/12 de 10h à 12h et de 14h à 17h.

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin