Valence

Images en cours de chargement
Le kiosque Peynet sur le Champ de Mars|Photo Lou GabianLa fontaine monumentale de Valence|La cathédrale Saint-Apollinaire|Photo OT ValenceLa façade de la maison des Têtes|Le parc Jouvet|Anne-Sophie Pic dans les cuisines de la Maison Pic|Photo RESO

Valence, la porte du Midi

Valence est bâtie en terrasses sur la rive gauche du Rhône. Elle a su garder son charme et son authenticité. Ses marchés colorés, ses jardins et ses rues piétonnes accueillantes annoncent le début de la Provence. Classée «Villes et pays d'art et d'histoire» Valence peut s’enorgueillir d’un passé glorieux.

Bref résumé d'histoire

Valence est rattachée au Royaume de France en 1446. L’université fondée en 1452 par le Dauphin Louis II, futur roi Louis XI, attire des professeurs célèbres, des libraires et des imprimeurs. L’art de la Renaissance s’impose avec éclat à Valence.

Après les violents épisodes des Guerres de Religion, François I décide en 1581 de construire une seconde enceinte et une citadelle. Les mouvements spirituels et les fondations de couvents de la Réforme catholique dominent le XVIIe siècle. La fonction militaire se développe à Valence au XVIIIe siècle. En 1785 l'école d’Artillerie accueille le jeune Napoléon Bonaparte. Les idées des Lumières influencent l’aménagement du Champ de Mars et de la promenade du Cagnard sur l’emplacement du rempart extérieur.

Le vieux Valence

Dans ce quartier qui composait autrefois le centre historique de la ville de Valence, on y trouve :

  • La cathédrale Saint-Apollinaire de style roman qui fut érigée au XIe siècle. Plusieurs blocs de pierre de la cathédrale Saint-Apollinaire sont des remplois de constructions gallo-romaines de la cité de Valentia.
  • La place des Clercs est bordée de façades colorées. C'est à partir du Ve siècle, lorsque le quartier épiscopal fut créé, que la place des Clercs commença à prendre de l'importance. Des commerces s'installèrent, des marchés eurent lieu et l'on y rendait justice.
  • La Maison des Têtes est construite entre 1528 et 1532. La façade Renaissance comporte plusieurs têtes sculptées représentant les vents, la fortune, le temps et la théologie. Cette maison marque le passage du style Gothique au style Renaissance.
  • Le musée des Beaux-Arts de Valence est le seul musée du genre dans la Drôme. Ses collections réunissent des peintures, dessins, sculptures et des arts décoratifs du XVIe siècle au XXe siècle. Installé dans l'ancien évêché, il abrite une centaine de dessins d'Hubert Robert dont beaucoup de sanguines.
  • Le Pendentif, est un bâtiment d'inspiration Renaissance. C'est est probablement le monument funéraire de Nicolas Mistral, le chanoine de la cathédrale Saint-Apollinaire.
  • La maison du Drapier (XIIIe siècl)e garde un aspect médiéval malgré les restaurations du XIXe siècle. Elle appartenait probablement à un riche drapier.
  • Le théâtre à l'italienne date de 1837. Récemment rénové,il est l'un des joyaux de l'architecture du XIXe siècle à Valence.

La ville nouvelle de Valence

  • Les «boulevards de Valence» sont de larges promenades tracées sur l'ancien emplacement des remparts et bordées d'immeubles de style hausmannien.
  • Le Champ-de-Mars est une vaste esplanade en terrasses dominant le parc Jouvet et le Rhône. Le kiosque à musique construit en 1860 sur l'esplanade servit de modèle au dessinateur Raymond Peynet pour immortaliser ses "Amoureux".
  • La fontaine monumentale est une œuvre de l'architecte Eugène Poitoux de 1887. Elle se situe en centre-ville sur les boulevards.
  • La gare de Valence-Ville, dont sa façade s'inspire du Grand Trianon de Versailles. Le bâtiment qui a été mis en service en 1866, a été conçu par Louis-Jules Bouchot, l’architecte de Napoléon III.

Le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie

La collection des Beaux-Arts est installée dans l'ancien évêché. Elle réunit des peintures, dessins et sculptures du XVIe au XXe siècle. Plusieurs écoles sont représentées : flamande et hollandaise, française pour les paysages et italienne pour les natures mortes.

La collection de peintures d’Hubert Robert, artiste français du XVIIIe siècle est le principal intérêt du musée. La section d'Art contemporain illustre le courant abstrait de la seconde moitié du XXe siècle (Bram van Velde, Michaux, Hantaï, etc).
Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie - 4 place des Ormeaux, 26000 Valence - Tél. 33(0)4 75 79 20 80.

Promenades

Le parc Jouvet est un jardin public de 7 hectares créé en 1905. Il comporte plus de 700 arbres d'essences diverses. Ce parc est également doté d'une animalerie, d'un petit train, et d'une roseraie.

Les canaux de Valence sont un patrimoine unique en France. C'est un lieu de promenade et pour certains et d'élevage de truites. Les canaux ont accompagné la ville depuis l'époque romaine. le réseau de plus de 16 kilomètres traverse la ville.

La gastronomie à Valence

Le suisse, une spécialité de Valence
«Le suisse» est une spécialité de Valence. C’est un biscuit en pâte sablée en forme de bonhomme, avec de la poudre d'amande et de l’écorce d'orange. Le nom, la forme et la décoration de ce biscuit sont inspirés de l'uniforme des gardes suisses du pape Pie VI qui est mort à Valence.

La cheffe  Anne-Sophie Pic
Le Guide Michelin a consacré Anne-Sophie Pic au plus haut niveau en lui décernant une 3e étoile pour l’excellence de sa cuisine. C’est la seule femme cheffe en France 3 étoiles au guide Michelin. Pour la première fois, trois générations de cuisiniers se voient décerner 3 étoiles, après son grand-père André en 1934 et son père Jacques en 1973.
Maison Pic Restaurant-Hôtel - 285 avenue Victor Hugo, 26000 Valence Tél. 33 (0)4 75 44 15 32.

Infos pratiques :

Adresse :
26000 Valence

A savoir :
Office de Tourisme et des Congrès
11 Boulevard Bancel, 26000 Valence
Tél. 33 (0)4 75 44 90 40

La visite est libre.

A voir absolument

  • Le vieux Valence
  • Le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie
  • Le restaurant d’Anne-Sophie Pic
facebook
twitter
googleplus
linkedin