Le château de Quéribus

Images en cours de chargement
Le château de Quéribus|Le château de Quéribus et le massif des Corbières|Photo MarcovdzLa voûte de la salle gothique du donjon|Photo Anna ReixachLe château de Quéribus|Photo MarcovdzLe donjon du château de Quéribus|Le moulin surplombant le village de Cucugnan|

Un château cathare

C’est sur la commune de Cucugnan, village des Corbières immortalisé par Alphonse Daudet dans le sermon de son célèbre curé, que se dresse le château de Quéribus (XI-XIVe). Perché sur un étroit piton rocheux, le château émerge et projette sa silhouette massive à 728 mètres d’altitude. Un véritable nid d'aigle, sa situation stratégique lui permet d'exercer une remarquable surveillance sur la totalité de la plaine du Roussillon.

Bref résumé d'histoire

Le château de Quéribus, dont l'existence remonte sans doute au Xe siècle, était un des points de défense du pays cathare. Après sa prise il est intégré au dispositif de défense de la frontière de la France avec l'Aragon. Lors de la Croisade contre les Albigeois, Quéribus abrite des Cathares. Il est le dernier bastion à tomber aux mains des Croisés en 1255, onze ans après Montségur. Le château rentre alors dans le royaume de France, sous le règne de Saint-Louis. Il devient une pièce maîtresse du dispositif défensif français en 1258, à la signature du traité de Corbeil. Il perdra son intérêt stratégique en 1659, sous Louis XIV, avec le Traité des Pyrénées qui fixe une nouvelle frontière entre la France et l'Espagne.

La visite du château de Quéribus

L'état et la conservation de Quéribus sont remarquables, on peut voir une architecture militaire très complète : canonnières, assommoirs et mâchicoulis. Les éléments liés à la vie quotidienne dans la forteresse sont toujours visibles : citerne enduite, corps de logis, emplacement de cheminée.

Son donjon polygonal est réputé pour sa salle de style gothique primitif dont la voûte repose sur un puissant pilier circulaire s'épanouissant en palmier. Du haut de ses 728 mètres, la terrasse du donjon offre un panorama remarquable qui s'étend de la mer Méditerannée, aux Corbières, jusqu'aux Pyrénées.

Un sentier très accessible et d'une durée de marche de 10 minutes mène à l'entrée du château. Des panneaux pédagogiques et des tables d'orientation jalonnent le circuit de la visite.

Le village de Cucugnan

Cucugnan demeure le village du légendaire «Curé de Cucugnan» d'Alphonse Daudet. Blotti entre les citadelles de Quéribus et de Peyrepertuse, Cucugnan jaillit d’un mamelon cerné par un tapis de vigne.

Pendant la croisade contre les Albigeois, le seigneur de Cucugnan a participé à la résistance avant de se soumette à Saint-Louis, roi de France. En 1495, Cucugnan est détruit par les Espagnols. Un nouveau village s’organise au-dessous du village médiéval ruiné.

Aujourd’hui, Cucugnan avec ses anciennes fortifications, l’originalité de l’église, le spectacle «Autour du Curé de Cucugnan» et le moulin d’Omer réhabilité, invite à une flânerie autour de l’histoire, au gré des ruelles de ce pittoresque village.

Infos pratiques :

Adresse :
Château de Quéribus,11 350  Cucugnan

Tarifs :
Adulte : 6 €
Enfant (6 à 15 ans): 3,50 €

Horaires :
Janvier et novembre-décembre : 10h à 17h
Février : 10h à 17h30
Mars: de 10h à 18h
Avril-mai-juin-septembre : 9h30 à 19h
Octobre : 10h à 18h30
Juillet et août : 9h à 20h

A savoir :
Le château de Quéribus fait partie de la route des châteaux cathares.

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin