La citadelle de Neuf-Brisach

Images en cours de chargement
La citadelle de Neuf-Brisach	|Photo LuftfahrerAccès nord-ouest : la Porte de Colmar|Photo Eric GabaLes remparts de Neuf-Brisach|Photo Psu973L'église et sa façade ouest sur la Place d'Armes|Photo Psu973Plan de la ville en fleur sur la place d'Armes|Photo Patrick KerberLe musée Vauban|Photo OT Pays Brisach

La citadelle de Neuf-Brisach

Neuf-Brisach est la dernière ville fortifiée construite par Vauban à l’âge de 70 ans en 1699 sur ordre de Louis XIV pour la sécurité de l'Alsace. Elle présente une vision remarquable du système de défense le plus accompli du XVIIe siècle. La place forte est un site unique en Europe.

Bref résumé d'histoire

Brisach était une importante place forte autrichienne installée au bord du Rhin. Elle avait été prise en 1638 par une armée franco-suédoise sous le commandement du duc Bernard de Saxe-Weimar, allié à la Couronne de France. Aux termes du Traité de Westphalie qui ramène la paix en Europe à la fin de la Guerre de Trente Ans en 1648, Brisach devient française et le restera jusqu’en 1697.

En 1664, Vauban est déjà appelé à Brisach pour améliorer la fortification. En 1697, à la signature du Traité de Ryswyck, la France doit rendre Brisach aux Autrichiens, avec l’obligation de raser les fortifications de Vauban, ainsi que la «Ville-Neuve-Saint-Louis» et son fort.

La France n’a plus de défenses sur le Rhin. Et Vauban est, une nouvelle fois, chargé de l’implantation d’une autre cité stratégique sur la rive gauche du fleuve. Pour garantir l’efficacité de la défense de la frontière du Rhin, Vauban va devoir réaliser une forteresse de plaine. Contrairement aux forteresses de montagne parfaitement adaptées au terrain et aux châteaux forts du Moyen-Age, qui visibles d’assez loin, Neuf-Brisach est quasiment invisible de l’ennemi. Il devra s’en rapprocher au point de s’exposer systématiquement au feu des défenseurs.

La place Forte de Neuf-Brisach

La place forte alsacienne a été choisie pour sa typologie de site de plaine. Ainsi que pour la représentation de son système de défense très abouti avec des fortifications en forme d'étoile à 16 pointes, dont la construction en étoile est bien visible vue du ciel. Le patrimoine architectural est remarquable avec les remparts et les tours bastionnées toujours intacts.

La cité est partagée en 48 îlots réguliers regroupant des habitations et des bâtiments officiels. Au centre, la place d'Armes, de plan carré, est agrémentée à chaque angle d'un puits et de l'église royale Saint-Louis, construite en même temps que la ville par Vauban.

Le musée Vauban

Le musée Vauban retrace l’histoire de Neuf-Brisach depuis plus de trois siècles. En particulier des plans de la fortification de la ville et des plans du Canal Vauban. Des portraits du célèbre ingénieur Vauban.
Musée Vauban - 7 Place de la Porte de Belfort, 68600 Neuf-Brisach - Tél. 33 (0)3 89 72 03 93.

Infos pratiques :

Adresse :
68600 Neuf-Brisach

A savoir :
Office de Tourisme du Pays de Brisach
6 Place d'Armes Général de Gaulle, 68600 Neuf-Brisach
Tél. 33 (0)3 89 72 56 66

Neuf-Brisach est membre du réseau des sites majeurs de Vauban, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin