Tours

Images en cours de chargement
La place Plumereau|Photo Christian@94La cathédrale Saint-Gatien|Le musée archéologique (hôtel particulier Gouïn)|Photo Cédric LebaillyLe musée des Beaux-Arts dans le bâtiment de l'ancien palais des Archevêques|Photo Casper MollerL'abbaye de Marmoutier|Photo Guill37La ville de Tours|Photo PixAile.com

Tours, «ville d’Art et d’Histoire»

Tours est la capitale de la Touraine, c’est également une cité gourmande membre du réseau des «Cités de la Gastronomie», «Ville d’Art et d’Histoire» et la porte d’entrée de la «Vallée des Châteaux de la Loire». Tour fut la capitale du royaume de France aux XVe et XVIe siècles. De son passé prestigieux, la ville a conservé trois quartiers anciens parfaitement préservés comme en témoignent ses édifices, monuments et hôtels particuliers.

Bref résumé d’histoire

La ville de Tours, est fondée au Ier siècle. Au Moyen Age, les évêques jouent un rôle majeur dans la formation de la ville qui évolue d’une manière bipolaire. La «Cité» à l'est, héritière du premier castrum, avec la cathédrale et la résidence des archevêques et le château de Tours, siège de l'autorité comtale et royale.

La guerre de Cent Ans impose la construction d'une fortification réunifiant les bourgs de la Cité et de Châteauneuf, de 1356 à 1368. A partir de 1440, Tours devient la capitale du royaume pendant quatre-vingt ans, suite à l’installation de Louis XI au château du Plessis-Lès-Tours. Le commerce et l’artisanat profitent de la présence de la cour qui enrichit également la grande bourgeoisie locale, les hôtels particuliers se multiplient.

La première Renaissance se manifeste tant dans l'architecture religieuse que dans l'architecture civile (hôtel de Beaune, hôtel Gouin, etc.) A son retour de captivité, en 1528, François Ier s'installe définitivement à Paris de sorte que la prospérité de Tours décline progressivement.

Le patrimoine architectural de Tours

Classée «ville d'Art et d'Histoire», la ville historique est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Tours est parfois appelé «le petit Paris» par les étrangers. Plusieurs ensembles architecturaux comprenant des maisons dans le Vieux-Tours, des hôtels particuliers Médiévaux et Renaissance et des monuments historiques sont remarquables. Mentionnons la cathédrale Saint-Gatien, l'église Saint-Saturnin (XVe siècle), la Tour Charlemagne, la Tour de l'Horloge, l'ancien prieuré Saint-Eloi, les hôtels particuliers Goüin (XVe siècle) et Beaune-Semblançay ainsi que le Palais des Archevêques (musée des Beaux-Arts).

La place Plumereau, située au cœur de la vieille ville, est un haut lieu de l'animation de Tours. Bordée de jolies maisons à pans de bois, cette place piétonnière est fort agréable. A voir également autour de la place, les belles façades des demeures anciennes dont certaines ont conservé leurs pittoresques sculptures en bois.

La cathédrale Saint-Gatien

Commencée au XIIIe siècle et terminée au XVIe siècle, la cathédrale Saint-Gatien présente une succession du pur gothique, du gothique flamboyant et de la Renaissance. Elle possède de splendides verrières anciennes datant des Xllle, XIVe et XVe siècles qui constituent un ensemble d'une richesse exceptionnelle. Les tours sont construites sur des puissants contreforts romans. Elles offrent, comme la façade du XVe siècle, un très riche décor flamboyant.
 
A l'intérieur, la cathédrale frappe surtout par la pureté de ses lignes. Le chœur est l’une des plus belles œuvres du XIIIe siècle, il est attribué à Etienne de Mortagne, l’architecte de la Sainte-Chapelle à Paris.
 

Les musées de Tours

Le musée du Compagnonnage
Le musée du Compagnonnage, réaménagé dans l'ancienne abbaye Saint-Julien (XIe), présente des collections exceptionnelles sur les coutumes et les techniques du compagnonnage. Il présente des métiers actuels ou disparus, les outils et les multiples chefs-d’œuvre que les compagnons doivent réaliser pour acquérir leur titre. La qualité des œuvres et les documents historiques exposés sont remarquables.
Musée du Compagnonnage - Adresse : 8 r. Nationale F - 37000 Tours – Tél. +33 02 47 21 62 20.

Le musée des Beaux-Arts
Le musée des Beaux-Arts réunit, dans le bâtiment de l'ancien palais des Archevêques, des collections d'œuvres d'art allant du Moyen Age jusqu'au XXe siècle. En particulier des œuvres d'art provenant en partie des châteaux détruits de Richelieu et de Chanteloup. Une salle est consacrée au peintre Olivier Debré (1920-1999), un représentant majeur de l’abstraction lyrique. Avoir également des céramiques du Tourangeau Avisseau (XIXe).
Musée des Beaux-Arts de Tours - 18 place François-Sicard, 37000 Tours - Tél. +33 (0)2 47 05 68 73.

Le musée archéologique de Touraine
Le musée est installé dans l’hôtel particulier Gouïn avec sa façade sculptée et sa tour d'escalier est la plus belle des demeures tourangelles de la Renaissance. Y sont exposées d'importantes collections qui recouvrent toutes les périodes de l'histoire, depuis la préhistoire et l'âge gallo-romain jusqu'au XIXe siècle. On peut ainsi admirer des faïences, des sculptures, du mobilier et surtout la reconstitution du cabinet de physique de Jean-Jacques Rousseau au château de Chenonceau.
Musée archéologique de Touraine - 25 rue du Commerce, 37000 Tours - Tél. +33 (0)2 47 66 22 32.

Le musée du Train et des Equipages militaires
Ce musée présente les différentes phases de l'évolution de l'armée du Train depuis sa création en 1807 par l'Empereur Napoléon jusqu'à nos jours. Il présente également l'histoire du train avec les équipages militaires.
Musée du Train et des Equipages militaires - Rue du Plat d'Etain, 37000 Tours - Tél. +33 (0)2 47 77 33 07.

Le musée des Vins de Touraine
Dans le cadre magnifique des celliers de l'abbaye Saint-Julien avec de belles voûtes du XIIIe siècle, le musée des Vins de Touraine retrace de la vigne et du vin dans la vie humaine, à travers les métiers, les religions, les rites sociaux, les fêtes et les confréries. De belles collections d'argenterie (taste-vin), un alambic en cuivre, les costumes des confréries vineuses de la Touraine et de nombreux outils de vignerons sont exposés.
Musée des vins de Touraine - Celliers Saint-Julien, 16, rue Nationale, 37000 Tours - Tél. +33 (0)2 47 21 62 20.

La gastronomie

La ville Tours est une terre d'art culinaire et d'auteurs culinaires. De nombreux chefs se sont installés à Tours. Plusieurs établissements ont été étoilés Michelin.

On trouve dans les vignobles tourangeaux du Val de Loire des vins blancs (Vouvray, Montlouis), rosés (Noble-joué, Chinon rosé) et rouges (Chinon, Bourgueil, Saint-Nicolas-de-bourgueil) très réputés. Les Halles de Tours abritent de nombreux produits culinaires frais et gastronomiques.

Tours est aussi réputé pour ses rillettes qu'on distingue de celles du Mans par le fait qu'elles sont moins grasses, mais également pour ses rillons (morceaux de poitrine de porc rissolés et confits dans la graisse). La crémerie et les pâtisseries tiennent une place importante dans la gastronomie locale, également les chèvres de l'AOC Sainte-Maure-de-Touraine et les nougats de Tours.

Infos pratiques :

Adresse :
37042 Tours

A savoir :
Office de Tourisme Tours Val de Loire
78 rue Bernard Palissy, 37042 Tours
Tél. +33 (0)2 47 70 37 37

La visite est libre.

A voir absolument

  • Le centre historique de Tours
  • La cathédrale Saint-Gatien
  • Le musée du Compagnonnage
facebook
twitter
googleplus
linkedin