Brive-la-Gaillarde

Images en cours de chargement
Brive-la-Gaillarde|La collégiale Saint-Martin de Brive|Photo PMR MaeyaertLa maison Cavaignac|Photo Alain MossotLe musée Labenche d’Art et d’Histoire|Brive-la-Gaillarde|Photo AnhndeeLe marché de Brive|Photo Simon Edlestein

Brive-la-Gaillarde

Brive-la-Gaillarde une veille ville qui mêle des monuments historiques et le charme des petits quartiers populaires. Cette ville animée comporte de nombreuses rues piétonnes qui rayonnent tout autour du cœur de la ville et de la collégiale Saint-Martin.

Bref résumé d’histoire

Au XIe siècle, la ville dépendait de l'évêque de Limoges. La ville était protégée par les seigneurs de Malemort et de Turenne. Au XIIe siècle Brive se développe progressivement autour de deux enceintes principales et dans ses faubourgs. En 1341 les quatre consuls de Brive entreprennent la construction d'une puissante enceinte.

La ville connut une grande prospérité aux XVIIe et XVIIIe siècle. Modeste chef-lieu d'arrondissement au début du XIXe siècle, Brive se développa à partir de 1860, grâce à l'arrivée du chemin de fer.

A voir à Brive-la-Gaillarde

La vieille ville de Brive-la-Gaillarde compte des habitations des XVe et XVIe siècle ainsi que des hôtels particuliers. Elle séduit par la couleur du grès beige de ses façades et la teinte bleutée des toitures.

  • La collégiale Saint-Martin abrite entre autres un baptistère monolithe du XIIIe siècle et un bel ensemble de chapiteaux historiés du XIIe siècle dans le chœur et les bras du transept.
  • La tour des Echevins ou maison à tourelles des XVIe et XIXe siècles est une tour de la première Renaissance est adossée à une maison noble.
  • Le collège des Doctrinaires du XVIIe siècle est l'actuel hôtel de ville. Il possède une belle colonnade à chapiteaux, en grès de Gramont.
  • Citons également l’hôtel Desbrülys (XVIIIe), l’hôtel Salès de Marqueyssac (XVIIe), la maison Lalande (XVIIIe), la maison Treilhard (XIIIe-XVIe), la maison des Chanoines (XIIIe), la maison Leygonie (XIVe) et l’hôtel Maillard (XVe).

Les musées

Le musée Labenche
Le musée Labenche d’Art et d’Histoire est installé dans l’hôtel Labenche, un édifice bâti vers 1540, c’est l’un des plus remarquables exemples de l’architecture civile limousine de la Renaissance.
 
C’est un musée mixte et ses collections se rapportent à plusieurs disciplines. Il présente des collections archéologiques très riches, tout particulièrement pour la Préhistoire, des œuvres ayant trait aux Beaux-Arts, à l’ethnographie étrangère et surtout locale mais aussi de nombreux spécimens de sciences naturelles et des monnaies. Parmi les objets phares du musée, les dix pièces de tapisseries du XVIIe siècle, issues de la Manufacture Royale de Mortlake.
Musée Labenche - 26 Bis Boulevard Jules Ferry, 19100 Brive-la-Gaillarde  - Tél. +33 (0)5 55 18 17 70.
 
Le musée de la Résistance et de la Déportation Edmond-Michelet
Le musée du Centre Michelet retrace l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale sous différents aspects. Notamment la résistance, la déportation, la vie sous l'occupation, les droits de l'homme, Edmond Michelet (chrétien et homme d'Etat), la propagande par l'image. Le Centre Michelet abrite une exceptionnelle collection d'affiches de propagande datant de la Seconde Guerre Mondiale.
Centre Edmond Michelet - 4, rue Champanatier, 19100 Brive-la-Gaillarde - Tél. +33 (0)5 55 74 06 08.

Le marché de Brive

Lieu incontournable de la Cité Gaillarde, le marché de Brive constitue le cœur de la ville qui s’emballe tous les samedis sous la halle Brassens, sur la place de la Guierle. Il présente de d’excellents produits du terroir. C’est une ambiance toute particulière à découvrir.

Organisées quatre fois dans l'année du mois de décembre au mois de février, les fameuses «Foires Grasses» réunissent des producteurs vendent leurs foies gras d'oies et de canards.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
19100 Brive-la-Gaillarde

A savoir :
Office de Tourisme de Brive-la-Gaillarde
Avenue du 14 juillet, 19100 Brive-la-Gaillarde
Tél. +33 (0)5 55 24 08 80

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin