L’abbaye d'Auberive

Images en cours de chargement
L’abbaye d'Auberive	|Photo Abbaye d'Auberive	||Expositions temporaires|Le Centre d’Art Contemporain|Les vergers|

L’abbaye cistercienne d'Auberive

L’abbaye cistercienne, fille de Clairvaux, s'élève dans un charmant village. Ce vaste ensemble architectural connut un destin mouvementé. Aujourd'hui elle est en grande partie consacrée à l'art contemporain.

Bref résumé d'histoire

L’abbaye cistercienne d’Alba Ripa est fondée en 1135 par 12 moines venus de l’abbaye de Clairvaux. Elle atteint son apogée en termes de possessions au XIIIe siècle avec 4 maisons de ville, 14 moulins, 13 étangs, 11 granges, une mine de fer et une autre de sel. Auberive est pillée deux fois, en 1567 et 1587 et a bien du mal à collecter ses revenus.

Le XVIIIe siècle marque la reconstruction des bâtiments et la fin de l’abbaye cistercienne. Deux campagnes de constructions donnent à l’abbaye son apparence d’aujourd’hui : entre 1750 et 1770, les ailes Ouest et Nord sont reconstruites. L’aile Ouest devient l’aile des hôtes, on lui donne un aspect de château avec sa façade monumentale de style classique.

Vendue comme bien national à la Révolution française, l'abbaye devint une prison pour femmes au XIXe siècle. En 2004 la famille Volot rachète Abbaye d'Auberive pour en faire un centre culturel.

A découvrir

  • Les bâtiments conventuels du XVIIIe siècle, le chœur cistercien des vitraux contemporains.
  • Le Centre d’Art Contemporain est consacré à l’Art sous toutes ses formes : sculpture, peinture, dessin, cinéma, vidéo, photo, littérature et poésie. Des expositions permanentes et temporaires.
  • Les trois vergers de l’Abbaye d’Auberive, implantés dans un parc de 6,5 hectares, abritent un patrimoine écologique important. Quelque 70 fruitiers, principalement des pommiers, mais aussi des poiriers et des pruniers, y sont conservés.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
Place de l'abbaye,52160 Auberive
Tel :
33 (0)3 25 84 72 06

Tarifs :
De juin à septembre : 8 €
Mois de mai et octobre : 6 €

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin