Saint-Nicolas-de-Port

Images en cours de chargement
La ville de Saint-Nicolas-de-Port|Photo MapioLa basilique de Saint-Nicolas-de-Port|Photo Antoine TaveneauxPhoto Antoine TaveneauxVue sur la façade de la basilique|Photo Magnus ManskeLa tour de brassage du musée de la Brasserie|Photo Antoine TaveneauxReconstitution d'une brasserie du XVIIIe siècle|Photo Antoine TaveneauxLe musée du Cinéma et de la Photographie|Photo Cinek

Saint-Nicolas-de-Port

Saint-Nicolas-de-Port représente une étape importante sur la «route de la Bière Lorraine». La remarquable basilique flamboyante Saint-Nicolas-de-Port attire depuis près de dix siècles de nombreux pèlerins. Importante ville de foires du XVIe siècle, il ne subsiste que des vestiges. La ville ayant été reconstruite presque toutes les maisons du centre sont du XVIIIe siècle

Bref résumé d'histoire

A l'époque gallo-romaine, la ville s'appelait simplement Port. C'est l'apport au XIe siècle d'une phalange de saint Nicolas (265-345), évêque de Myre(Turquie), qui donne à Saint-Nicolas-de-Port, à la fois son nom et son rayonnement. La phalange va être à l'origine de bien des miracles. Des empereurs, des reines et des rois viennent s'incliner au pied de la relique.

Une seconde église sera construite en 1193, c'est dans celle-ci que viendra prier Jeanne d'Arc en 1429. L'actuelle basilique sera construite en 1481 pour accomplir le vœu du duc René II lors la bataille de Nancy (5 janvier 1477). La cité fut entièrement saccagée et brûlée par les Suédois en 1635. Le canal de la Marne au Rhin, construit vers le milieu du XIXe siècle, longe Saint-Nicolas-de-Port.

La basilique de Saint-Nicolas-de-Port

La basilique de Saint-Nicolas-de-Port a des allures de cathédrale et de style Gothique flamboyant. Ses dimensions sont impressionnantes : une nef de 30 mètres de haut et des colonnes élancées de 21,50 mètres de hauteur (les plus hautes de France) et deux tours respectivement de 85 et 87 m. Ses volumes sont harmonieux et la basilique fait preuve d'une étonnante unité de style. Elle abrite une relique de saint Nicolas, sa phalange.

Les musées

Le musée français de la Brasserie
Le musée français de la Brasserie est installé dans une ancienne brasserie industrielle. Le bâtiment date de 1931, c’est un exemple de l'architecture industrielle Art déco. Le musée présente à la fois du matériel de brasserie de différentes époques, des collections d'objets publicitaires et des démonstrations de brassage dans une petite installation. La visite, individuelle ou guidée, dure environ une heure trente et se termine au caveau par la dégustation d'une bière spécialement brassée pour le musée Français de la Brasserie.
Musée Français de la Brasserie - 65 rue Charles Courtois, 54210 Saint-Nicolas-de-Port - Tél. 33 (0)3 83 46 95 52.

Le musée du Cinéma et de la Photographie
Le musée invite à découvrir l’histoire de l’image, de la photographie et du cinéma. On voyage à travers le long cheminement des inventeurs et des chercheurs conduisant sur la voie du cinématographe, depuis les ombres chinoises, les jouets optiques en passant par la Lanterne Magique. Egalement une exposition «Le cinéma et les jouets» ayant trait au 7e art, l’on peut découvrir, de nombreux jouets comme les voitures de James Bond, la 2 CV du film «Le Corniaud » et les voitures de Simon Templar alias «Le Saint».
Musée du Cinéma et de la Photographie - 10 rue Georges Rémy, 54210 Saint-Nicolas-de-Port - Tél. 33 (0)3 83 45 18 32.
 

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
54210 Saint-Nicolas-de-Port

A savoir :
Mairie de Saint-Nicolas-de-Port
4 Bis place de la République, 54210 Saint-Nicolas-de-Port
Tél. 33 (0)3 83 48 15 15

Adaptée aux handicapées.
facebook
twitter
googleplus
linkedin