Issigeac

Images en cours de chargement
La cité médiévale d'Issigeac|Photo Périgord DécouverteMaisons à encorbellement et pans de bois d’Issigeac|Photo LaCuillerEnBoisLe château des évêques de Sarlat|Photo Alain MossotLa maison des Dîmes|Photo Alain MossotLe  clocher-porche du XVIe siècle |Photo Henri MoreauLa maison la plus célèbre d'Issigeac : la maison des Têtes|Photo LaCuillerEnBois

La cité d’Issigeac

Issigeac est une cité médiévale d’origine gallo-romaine dont les traces les plus anciennes remontent au IVe siècle. Sa forme ronde rappelle le célèbre village d’Astérix. Son marché dominical est typique.

Bref résumé d'histoire

La première mention écrite d'Issigeac date de 1008 et concerne l'église Saint-Martin. Durant le XIIIe siècle, la cité se blottit à l'intérieur de remparts, afin de se protéger des combats de la Guerre de Cent Ans.

En 1351, Issigeac fut rattaché aux biens de l'évêché de Sarlat. La cité souffrit des Guerres de Religion. Le château et l'église furent en partie détruits, et la cité ne retrouva son calme qu'au XVIIe siècle. L'église et l'actuel château furent reconstruits sous l'épiscopat de François II de Salignac de Lamothe-Fénelon. C'est à cette même époque que Fénelon, célèbre écrivain, résida chez son oncle dans ce château.

A voir à Issigeac

Les rues tortueuses et les maisons à encorbellement et pans de bois d’Issigeac tranchent radicalement avec la rigueur des bastides voisines. Issigeac a un charme inégalé dans le sud Périgord.

  • L’église Saint Félicien fut construite au XVe siècle. Elle présente un bel ensemble de l'architecture gothique finissante (un exemple rare en Périgord) à trois nefs soutenues par des arcs-boutants. Le clocher octogonal rompt avec l'architecture des XVe et XVIe siècles et rappelle l'art roman.
  • Le château des évêques de Sarlat abrite le syndicat d'initiative dans ses caves voûtées. Dès le XIVe siècle, les évêques de Sarlat viennent s'installer à Issigeac et en font leur résidence ordinaire.
  • La Maison des Têtes date du XIVe siècle avec des pans de bois et poutres sculptées sur base en pierre de taille. Son propriétaire la laisse malheureusement à l'abandon.
  • La maison des Dîmes est une ancienne et imposante maison où les doyens puis les seigneurs stockaient le dixième (la dîme) des récoltes recueillies à titre d'impôt.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
24560 Issigeac

A savoir :
Office de Tourisme du Pays d’Issigeac
Place du Château, 24560 Issigeac
Tél. 33 (0)5 53 58 79 62

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin