Le château de Puilaurens

Images en cours de chargement
Le château de Puilaurens|Le château de Puilaurens|Cour intérieure du château de Puilaurens|Le château de Puilaurens|Photo Paolo RamponiTour de la Dame Blanche|Photo Paolo Ramponi

Le château de Puilaurens

On remarque de loin l'enceinte crénelée à quatre tours défendant les approches du donjon du château cathare de Puilaurens. Une rampe coupée de chicanes mène à la porte principale et débouche sur une sorte de réduit percé de meurtrières obliques convergeant vers l'entrée. La cour est entourée de courtines crénelées où court le chemin de ronde. Une poterne au Sud-Est permet de gagner un bec rocheux d'où la vue se dégage sur les remparts Nord, inaccessibles, sur le pic du Bugarach et sur la vallée de la Boulzane.

Bref résumé d'histoire

Le nom du château de Puilaurens apparaît pour la première fois en 958. Le premier châtelain de Puilaurens est Pierre Catala en 1217. En 1229, Guillaume de Peyrepertuse est le chef du château de Puilaurens.

La présence cathare est connue seulement pour le rôle de refuge du château durant la Croisade contre les Albigeois. La forteresse ne tomba jamais entre les mains de Simon de Montfort.

Vers 1250, le château passe aux mains de la royauté française. Louis IX ordonne de fortifier le château. Saint Louis le fit renforcer pour défendre le Languedoc contre les incursions espagnoles. Le traité de Corbeil en 1258 passe le château de Puilaurens au rang des forteresses de défense face à l'Aragon. Il fait alors partie des "Cinq fils de Carcassonne" avec les châteaux de Quéribus, Peyrepertuse, Termes et Aguilar, tous situés en haut de pitons rocheux "imprenables".

Le château va alors résister à plusieurs attaques aragonaises et restera comme la forteresse la plus méridionale de France. Le château de Puilaurens est progressivement abandonné à partir du Traité des Pyrénées en 1659 qui fixe la frontière franco-espagnole au niveau des crêtes pyrénéennes.  Il est définitivement abandonné à la Révolution française.

La visite du château

La visite du château de Puilaurens commence par la découverte d’un sentier botanique qui serpente jusqu’au pied de la forteresse. Ayant eu un rôle prépondérant dans la défense de l’ancienne frontière aragonaise, le château offre tout le répertoire de l’architecture militaire du Moyen Age.

Il est constitué de deux enceintes jumelées : la première s’organise autour d’une vaste cour ; la deuxième, plus réduite, comprend un donjon quadrangulaire. L’ensemble est défendu par quatre tours rondes. Les murailles imposantes de Puilaurens se distinguent essentiellement par les vestiges de son chemin de ronde et de son crénelage.

Le monument laisse apparaître trois campagnes de construction : autour du «donjon» primitif roman s’ajoutèrent des bâtiments «français» datés de la seconde moitié et de la fin du XIIIe siècle. Le XVIIe siècle vit l’adjonction de défenses secondaires.

Infos pratiques :

Adresse :
Route du Château,11140 Lapradelle
Tel :
+33 (0)4 68 20 65 26

Tarifs :
Adulte : 4 €
Enfants moins de12 ans : 2 €

Horaires :
Fermé en janvier et du 16 novembre au 31 décembre
Février, mars : 10h-17h
Avril et du 1er octobre au 15 novembre : 10h-17h
Mai :10h-18h
Juin et septembre : 10h-19h
Juillet et août : 9h-20h

A savoir :
Le château de Puilaurens fait partie de la Route des châteaux cathares.

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin