Le château de Chenonceau

Images en cours de chargement
Le château de Chenonceau	|Photo Ra-smit'sVue du château depuis les jardins de Catherine de Médicis|Photo Manfred HeydeLe domaine de Chenonceau|Photo SpsergioLa galerie du Rez-de-chaussée|Photo McPigLa chambre de Catherine de Médicis|Photo MFSGLa Chambre des Cinq Reines|Photo LonganimE

Chenonceau, un château de Dames

Le château de Chenonceau est, après Versailles, le château le plus visité de France. Ancienne résidence royale, Chenonceau est un site exceptionnel, par sa conception originale sur le Cher, mais également par son histoire. Chenonceau est un château de Dames : bâti par Katherine Briçonnet, aménagé par Diane de Poitiers, agrandi par Catherine de Médicis et sauvé par Madame Dupin.

De grands noms ont laissé leur marque dans des décors et le mobilier (Murillo, Tintoret, Rubens) d'une exceptionnelle beauté. Ses salons ont accueilli les esprits les plus éclairés du XVIIIe siècle, en particulier Jean-Jacques Rousseau.

Bref résumé d’histoire

Le château de Chenonceau a été construit de 1513 à 1521 par Thomas Bohier, receveur des Finances sous Charles VIII, Louis XII et François Ier. On pourrait l'appeler «le château des six femmes» avec le rôle primordial que ses châtelaines ont joué pendant 400 ans. En 1547, quand Henri II monte sur le trône, il donne Chenonceau à Diane de Poitiers. Elle fait construire un beau jardin et fait élever un pont reliant le château à l'autre rive du Cher.

A la mort d’Henri II en 1559, Catherine de Médicis devenue régente a le goût du faste. Elle fait tracer un parc, construire sur le pont une galerie à double étage, établir de vastes communs. De belles fêtes se succèdent. Catherine de Médicis lègue le château Chenonceau à sa belle-fille Louise de Lorraine, femme d’Henri III.

Après Louise de Lorraine, Chenonceau entre dans une période d'abandon, jusqu'au moment où le fermier général Dupin en devient propriétaire en 1793. Madame Dupin y tient un salon et reçoit toutes les célébrités de l'époque notamment Rousseau, Voltaire, Fontenelle, Marivaux, Montesquieu et Buffon. En 1864, Marguerite Pelouze achète Chenonceau et fait remettre à neuf le château de Chenonceau. Le château est actuellement la propriété de la famille Menier.

Le château de Chenonceau

Le château de Chenonceau est un site exceptionnel, par sa conception originale, la richesse de ses collections, de son mobilier et de sa décoration, mais aussi par sa destinée, puisqu’il fut aimé, administré et protégé par des femmes, toutes hors du commun et qui, pour la plupart ont marqué l’histoire. On arrive au château par une magnifique allée de platanes. Franchissant un pont-levis, on parvient à une terrasse entourée de fossés.

Le château est composé d'un corps de logis rectangulaire et de tourelles d'angle. Il est assis sur les deux piles de l'ancien moulin qui reposent sur le lit du Cher. A gauche, se trouvent la librairie et la chapelle. Sur le pont du Cher s'élève la galerie à deux étages de Catherine de Médicis.

Les intérieurs

L'entrée donne sur un vestibule central ouvrant sur quatre pièces. D'un côté la salle des Gardes, par laquelle on accède à une chapelle, la «chambre de Diane de Poitiers» et le «cabinet de travail de Catherine de Médicis». De l'autre se trouve, un escalier donnant accès aux cuisines situées au sous-sol, la «chambre François Ier» et le «salon Louis XIV». Au bout du vestibule, on accède à la galerie inférieure.

On accède au premier étage par un escalier à rampe droite qui, en France, fut à l'époque une innovation. Dans le vestibule sont présentées des tapisseries d'Audenarde et des effigies d'empereurs romains en marbre de Carrare. Puis on pénètre dans la chambre de Gabrielle d'Estrée, dans la chambre d'honneur (ou des cinq Reines), celle de Catherine de Médicis et dans la galerie longue de 60 mètres qui était sa salle de bal, puis dans la chambre de César de Vendôme, toutes meublées et ornées de belles tapisseries.

Le château de Chenonceau possède une exceptionnelle collection muséale de peintures de grands maîtres : Murillo, Le Tintoret, Nicolas Poussin, Le Corrège, Rubens, Le Primatice, Van Loo. Ainsi de tapisseries des Flandres du XVIe siècle très rare.

Les jardins du château de Chenonceau

Le château de Chenonceau possède deux jardins à la française, ils offrent un décor de rêve et d'excellents points de vue sur le château.

Le jardin de Diane de Poitiers (1551) possède en son centre un jet d'eau. D'une conception surprenante pour l'époque, l'eau jaillit d'un gros caillou et retombe en gerbe vers un réceptacle pentagonal de pierre blanche.

Le jardin de Catherine de Médicis est plus intime, avec un bassin central. La décoration florale des jardins, renouvelée au printemps et en été, nécessite la mise en place de 130’000 plants de fleurs cultivés sur le domaine.

Infos pratiques :

Adresse :
Château de Chenonceau, 37150 Chenonceaux
Tel :
+33 (0)2 47 23 90 07

Tarifs :
Adulte : 12,50 €
Enfant (7 à 18 ans) : 9,50 €

A savoir :
Le château est ouvert tous les jours.

La visite est libre. Visite guidée.

A voir absolument

  • Le cabinet vert de Catherine de Médicis
  • La grande Galerie sur le Cher
  • La chambre des Cinq Reines
facebook
twitter
googleplus
linkedin