Andlau

Images en cours de chargement
Andlau et ses vignobles|Photo Torsade de PointesLe vignoble d’Andlau |Photo Henry ParentL'église abbatiale Sainte-Richarde|Photo Ralph HammannLe château de Haut-Andlau|Photo Torsade de PointesLe village d’Andlau|Photo Frantizek ZwardonL'ancien Hôtel d’Andlau dit «La Seigneurie» (1582)|Photo Ralph Hammann

Andlau

La ville d'Andlau est entourée de vignes et de forêts magnifiques. Elle possède un beau patrimoine avec l'église abbatiale Sainte-Richarde, les châteaux d’Andlau et du Spesbourg du XIIIe siècle, ainsi que des maisons Renaissance en pierre et pans de bois. Andlau est une étape sur la Route des vins d'Alsace, c’est l’un des seuls villages d’Alsace à posséder trois grands crûs : le Kastelberg, le Wiebelsberg et le Mönchberg. 

Bref résumé d'histoire

Peu avant la mort en 896 de Sainte-Richarde, l’Abbaye devient un lieu de pèlerinage dédié à la Vierge, auquel se rajoute le culte à Sainte Richarde. Notre-Dame de la crypte d’Andlau est l’un des plus anciens pèlerinages d’Alsace. L’afflux des pèlerins nécessite alors la construction de maisons massives tout autour de l’Abbaye (encore visibles aujourd’hui) formant la Cour de l’Abbaye. Pour pourvoir aux besoins de tous les pèlerins des vignes sont plantées, la tradition de la vigne ne s’est jamais démentie depuis. Les sires d'Andlau fortifient la ville au XVe siècle.

L'église abbatiale Sainte-Richarde

L'église abbatiale Sainte-Richarde (également appelée église Saints-Pierre-et-Paul) fut fondée vers 880 par Richarde, l’épouse de Charles le Gros (l’arrière-petit-fils de Charlemagne). L'église regroupe les styles roman, gothique et classique. Le logis abbatial fut reconstruit en 1759. L'église primitive élevée au IXe siècle fut reconstruite par le pape Léon IX, il en subsiste les soubassements du chœur, la crypte, le mur ouest de la nef et des vestiges dans le transept.

A remarquer : la crypte de l'abbatiale (Xe siècle), le sarcophage et la châsse de Sainte-Richarde (XIVe siècle), les frises de l'abbatiale (1130 à 1140), les deux autels et retables secondaires de style Louis XVI. Les tableaux sont des œuvres du peintre Joseph Melling (1724-95) qui a perpétué en Alsace la tradition de la peinture religieuse.

Les monuments fortifiés

Le château du Spesbourg
Depuis son promontoire granitique, à 451m d'altitude, le château Spesbourg (XIIIe siècle) domine le val d'Andlau. Sa construction se situerait entre 1246-1250.

Le château d'Andlau
Le château fort du Haut-Andlau aurait très certainement été construit par Eberhard d’Andlau entre 1246 et 1264. Posé sur une barre granitique à 451 mètres d’altitude, il domine les vallées d’Andlau et de la Kirneck.

La tour des sorcières
La tour des sorcières (XVe siècle) faisait partie des remparts dont il reste des vestiges encore présents autour du centre historique. En 1432, les seigneurs d'Andlau obtinrent de l'abbesse suzeraine l'autorisation de fortifier la ville. La cité fut entourée de fossés et de murs avec six tours et trois portes.

Sur la Route des vins d'Alsace

Andlau est la seule commune d’Alsace à compter trois Grands Crus : le Kastelberg, le Moenchberg et le Wiebelsberg. Plantés de vignes sous l'occupation romaine, le Kastelberg et le Moenchberg sont les plus anciens vignobles d'Alsace.

Les itinéraires passant par ce lieu

Infos pratiques :

Adresse :
67140 Andlau

La visite est libre.
facebook
twitter
googleplus
linkedin