Le château de Chambord

Images en cours de chargement
Le château de Chambord|Photo Léonard de SerresLe château de Chambord|Photo Matthieu AubryL'escalier à double révolution|La chambre d'apparat|La salle des Illustres|Les jardins de Chambord|Photo Matthieu Aubry

Le château de Chambord

Le château de Chambord est une imposante demeure de plaisance qui fit édifier au XVIe siècle François ler. L'édifice Renaissance n'a plus rien de guerrier, c'est une demeure royale de plaisance, dont les façades sont imposantes. C’est le plus vaste des châteaux de la Loire avec ses 440 pièces, 800 chapiteaux sculptés et 282 cheminées. Il est desservi par le célèbre escalier central à double révolution créé, sans doute, par Léonard de Vinci. Le château possède un jardin d'agrément et d'un parc de chasse sur environ 50 km2.

Bref résumé d'histoire

En 1516, François Ier, roi de France auréolé de sa victoire à Marignan, décide la construction d'un palais à sa gloire. Il est probable que Léonard de Vinci, installé Amboise, y fut associé à sa construction. Le château de Chambord devait servir de résidence de chasse en annexe du château de Blois. L'aile royale à la pointe Nord de l'enceinte du château est achevée en 1544.

François Ier meurt en 1547, il n’a finalement passé très peu de temps à Chambord. Les travaux de l'aile de la chapelle se poursuivent sous le règne d'Henri II.

Les séjours royaux se raréfient pendant une centaine d'années. Chambord se révèle trop éloigné des lieux de séjours habituels de la Cour. Il faudra attendre l'avènement de Louis XIV pour que soit achevé le projet de François Ier, il comprend le symbole que représente le château de Chambord, une manifestation du pouvoir royal. Il confie les travaux à l'architecte Jules Hardouin-Mansart, qui, entre 1680 et 1686, achève l'aile ouest ainsi que l'enceinte basse. Le roi Louis XIV se rend parfois à Chambord accompagné par la troupe de Molière.

A la Révolution française, les habitants des villages limitrophes se livrent à un saccage du domaine et les grands animaux sont décimés.

L’architecture du château

Conçu sur le modèle médiéval des châteaux forts avec son enceinte et ses grosses tours d'angle, le château de Chambord est nettement inspiré par le style Gothique avec une ornementation des parties hautes qui s'élancent dans le ciel. Au donjon central ont été ajoutés l'appartement royal et la chapelle. Le chantier de Chambord fut l'un des plus importants de la Renaissance, environ 220’000 tonnes de pierres furent nécessaires.

Sa silhouette très caractéristique fait du château de Chambord l'un des chefs-d'œuvre architecturaux de la Renaissance avec 156 mètres de façade, 426 pièces, 77 escaliers et 282 cheminées. Son célèbre escalier à double révolution constitue une véritable prouesse architecturale, il permet à deux personnes de monter et de descendre les escaliers sans se croiser.

A l'intérieur du donjon, on trouve cinq niveaux habitables. Il y a quatre appartements carrés et quatre appartements dans les tours rondes par niveau. Arrivé sur la terrasse, on remarque que l'escalier est surmonté d'une tour-lanterne, elle s'élève à 32 mètres et surmonte toutes les cheminées de Chambord.

La visite des salles

  • La visite du château de Chambord s’ordonne donc principalement en visitant les trois étages du donjon en suivant l’ascension du grand escalier central, et les ailes en parcourant les galeries qui les lient au donjon.
  • L’escalier à doubles révolutions demeure incontestablement l’élément architectural le plus marquant du château. Comme par magie, on peut monter de chaque côté sans jamais se rencontrer tout en se suivant des yeux. L’escalier continue d’exercer sur ses spectateurs la même fascination qu’au premier jour.
  • Au premier étage de l’aile royale l’ancien logis de François Ier est constitué d’une chambre, de petits cabinets privés et d’un oratoire au remarquable plafond voûté.
  • Dans la tour nord François Ier avait aménagé son premier logis avant la construction de l’aile royale. Le décor de l’appartement de la Reine rappelle le XVIIe siècle.
  • Dans le bras Sud était installé un théâtre provisoire où Molière présenta pour la première fois au roi ses deux fameuses pièces Monsieur de Pourceaugnac et Le Bourgeois gentilhomme.
  • Plusieurs appartements évoquent le flamboyant XVIIIe siècle, à l’époque où le château de Chambord est habité par des proches du roi Louis XV. On y découvre d’importants aménagements entrepris pour apporter chaleur et confort à l’édifice. Le château reçoit également un riche mobilier et devient, par ces différents aménagements, plus habitable que par le passé.
  • L’aile occidentale abrite une chapelle enchâssée dans une tour d’angle et de fait invisible de l’extérieur. C’est pourtant la plus grande pièce du château, se déployant sur toute la hauteur des 1er et 2e étages.

Le parc et forêt de Chambord

Le domaine de Chambord est constitué d’un château, d’un village, de fermes et d’un territoire boisé de 5’440 hectares, soit environ la superficie de Paris intra-muros. C’est un élément constitutif du projet royal initial de François Ier. L’ensemble est totalement original, par ces dimensions inhabituelles, c'est le plus grand parc ceint de murs existant en France. C’est immense enclos boisé était destiné à la fois à la chasse et à la conservation du gibier, comme dans la plupart des grands châteaux des XVe et XVIe siècles.

Infos pratiques :

Adresse :
Château de Chambord,41250 Chambord
Tel :
+33 02 54 50 40 00

Tarifs :
Adultes : 11 €
Enfants : gratuit

Horaires :
2 janvier au 31 mars et du 1 octobre au 31 décembre : de 9h à 17h.
1er avril au 30 septembre : de 9h à 18h.

A savoir :
Château de la Loire

La visite est libre. Visite guidée.
facebook
twitter
googleplus
linkedin